Trouver des fonds pour financer la conception de son jeu vidéo

Entre le recrutement des développeurs, des graphistes, des marketeurs, le déploiement d’un jeu sur diverses plateformes, sa conception jusqu’à la finalisation peut coûter très cher. Créer un jeu sur mobile ou sur mobile peut valoir des centaines de milliers d’euros, voire des millions si les ambitions sont importants. Très peu de développeurs indépendants ou même de gros studio peuvent se targuer de financer eux-mêmes de A à Z la diffusion d’un jeu. Alors, si vous êtes dans la difficulté de trouver des fonds, voici quelques solutions pour financer un jeu vidéo.

Le crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV )

Quoi qu’on puisse dire, même si vous êtes passionné par les jeux vidéo, il sera difficile pour vous de développer tout seul un jeu qui cartonne. Il est impératif d’être entouré par une équipe compétente, et cela demande un financement. Pour exemple, Destiny a coûté 500 millions de dollars et GTA V 250 millions. Même certains gros éditeurs de jeux ont du mal à trouver une telle somme. Imaginez donc une petite startup de jeux vidéo avec des ressources limitées.

Commencez par monter un dossier pour obtenir un crédit d’impôt jeu vidéo qui est une aide financière octroyée par le Centre national du cinéma et d’images animées (CNC). La commission en charge de cette aide selon l’innovation de votre projet peut vous octroyer à un crédit de 100 000 € avec un plafonnement fixé à 6 millions €.

Les fonds d’aides publiques aux jeux vidéo

Le Fonds d’aides au jeu vidéo (FAJV) est un autre soutien à la création et à l’innovation dans le secteur du jeu vidéo. L’organisme intervient principalement dans trois cas parmi lesquels :

  • L’aide à la création de la propriété intellectuelle : elle est destinée à encourager les éditeurs de jeux vidéo à mettre des droits de propriété intellectuelle à leurs œuvres. Elle est plafonnée à 200 000 € ;
  • L’aide à la préproduction des jeux : avant de passer à la phase de production du jeu et à la mise à disposition du public, la préproduction nécessite d’énormes ressources financières. Cette aide permet dans un délai de 12 mois de présenter un prototype ;
  • L’aide aux opérations et promotion des jeux permet aux différents développeurs de participer à des évènements, colloques, festivals internationaux dont le but est de faire connaître leur produit aux autres professionnels.

Le crowdfunding ou financement participatif

II est possible d’obtenir des fonds avec le financement participatif pour créer un jeu vidéo. Même en utilisant un moteur de jeu vidéo comme Unity, son déploiement sur différentes plateformes et sa promotion peut nécessiter des milliers d’euros. Si vous ne parvenez pas à obtenir un crédit d’impôt jeu vidéo, il vous reste tout de même le crowdfunding.

Des sites comme Ulule ou kickstarter vous permettront de concrétiser votre rêve. Ils ne vont pas sûrement vous permettre de couvrir la totalité de votre budget, mais ce financement va booster le lancement de votre jeu vidéo.

Alors, si vous êtes dans la difficulté de financer vos projets de jeux vidéo, ces pistes vous aideront sûrement.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *